Les AVK, traitement anticoagulant

Les médicaments antivitamine K (AVK) sont des anticoagulants oraux qui inhibent le rôle important de la vitamine K dans la coagulation du sang. Ils empêchent la formation de caillots (thrombose), leur migration (embolie), et permettent de les dissoudre. Ils sont utilisés dans les cas de phlébite, d'embolie pulmonaire, certains cas de trouble du rythme cardiaque et les infarctus du myocarde notamment.

 

Quels sont les principaux médicaments AVK ?

Coumadine* 2 mg et 5 mg, comprimé sécable

Préviscan* 20 mg, comprimé quadrisécable

Sintrom* 4 mg, comprimé quadrisécable

Minisintrom* 1 mg, comprimé

 

Risques et effets secondaires des traitements AVK :

Le risque majeur est le surdosage avec les symptômes suivants:

Signes évocateurs : hématomes divers, saignements de gencive, oeil "rouge"

Signes diffius trompeurs : fatigue, essoufflement, pâleur, maux de tête persistants, malaises

Signes d'alerte : sang dans les urines ou dans les selles, vomissements de sang, saignements qui ne s'arrêtent pas

 

Tous ces symptômes doivent impérativement vous conduire à consulter votre médecin et contrôler votre INR.

 

L'INR (International Normalised Ratio):

Considérant que la même dose puisse agir différement selon le patient, le médecin devra trouver la bonne dose pour chaque patient. Ce dosage est évalué par l'INR qui correspond au temps de Quick du patient par rapport au temps de Quick d'un patient non traité. L'INR d'un sujet non traité est de 1, sous AVK l'INR cible est de 2,5 en cas de traitement de thrombose veineuse ou de fribrillation auriculaire, voire entre 3 et 4,5 en cas de traitement de valvulopathie mitrale et chez les porteurs de prothèse valvulaire.

 

Le contrôle de l'INR : en laboratoire d'analyse ou en automesure à domicile

En laboratoire d'analyse : c'est la méthode de référence systématiquement utilisée lors de la mise en place du traitement. La prise de sang est réalisée au laboratoire ou au domicile du patient ; on réalise cet examen le matin afin d'obtenir le résultat dans la journée et éventuellement d'adapter la posologie lors de la prise du soir. Il est recommandé d'effectuer cet examen toujours dans le même laboratoire.

L'automesure à domicile : pour un patient bien entrainé à gérer son traitement, l'automesure à domicile permet une plus grande autonomie. Elle doit être réalisée en liaison étroite avec le médecin traitant ou le cardiologue. Une simple goutte de sang suffit avec un des 3 dispositifs disponibles en pharmacie. Ces dispositifs ne sont toutefois pris en charge que pour les patients âgés de moins de 18 ans. Une formation initiale est impérative mais il s'agit effectivement d'un pas vers plus d'autonomie et une amélioration de la qualité de vie.

 

Mon traitement et mon hygiène de vie :

Après initiation et équilibre du traitement, le contrôle de l'INR est nécessaire au moins une fois par mois et dès que certaines circonstances sont susceptibles de modifier le résultat.

De nombreux médicaments modifient l'action des AVK ; soit en l'augmentant avec des risques d'hémorragie, soit en le diminuant avec des risques de thrombose. Les médicaments suivants notamment sont contre-indiqués : aspirine, anti-inflammatoires non stéroidiens et pyrazolés, miconazole, millepertuis...Prenez avis de votre médecin ou pharmacien avant toute prise d'un nouveau médicament.

Certains aliments riches en vitamine K diminuent l'action des AVK s'ils sont consommés en grande quantité : les choux, les asperges, les épinards, le persil, les haricots verts, l'huile de soja et de colza. Certaines plantes interagissent également avec les AVK : ail, ginkgo, gingembre, saule, curcuma, réglisse. Une seule est toutefois contre-indiquée : le millepertuis sous ses différentes formes est interdit en cas de traitement aux AVK. Pour les autres, ne vous interdisez aucun aliment ou plante mais consommez sans excès et répartis de manière régulière dans votre alimentation.

Attention, l'alcool augmente l'effet des AVK en cas d'ivresse occasionnelle, l'alcool diminue l'effet des AVK en cas d'alcoolisme chronique ; conclusion....avec modération !

 

Les entretetiens pharmaceutiques sont en place à la Pharmacie de la Baulche pour faire le point sur votre traitement ; organisés dans un cadre conventionnel avec la Caisse Primaire d'Assurance Maladie, ils vous sont proposés gratuitement.

Adressez-vous à l'équipe ou prenez rendez-vous sur contact@pharmaciedelabaulche.fr

 

Retour en haut de page