l'asthme, terrain allergique, crise d'asthme, traitement de l'asthme

L'asthme (asthma en latin signifie "respiration difficile") est une maladie respiratoire chronique des voies inférieures et particulièrement des petites bronches (bronchioles), fréquemment d'origine allergique. En effet, bronches et bronchioles ont un rôle de défense des poumons vis-à-vis d'agents étrangers par diminution de leur diamètre (broncho-constriction). Chez un patient asthmatique, ce phénomène est amplifié de façon anormale notament lors d'infection respiratoire, d'effort physique, ou en présence d'allergènes divers conduisant à une affection inflammatoire chronique des bronchioles. Nous retrouvons dès lors les difficultés respiratoires avec la triade de symptômes typiques de la crise d'asthme, à savoir,

  • -  un bronchospasme des voies aériennes inférieures
  • -  un oedème des muqueuses respiratoires
  • -  une sécrétion de mucus anormalement importante dans les bronches

La crise se traduit par des difficultés respiratoires principalement à l'expiration. C'est une pathologie fréquente dans nos pays modernes qui touche près de 6% de la population et qui entraîne à moyen terme une détérioration de la fonction respiratoire.

Les causes de l'asthme sont de 2 types :

  • -  une composante génétique est certaine avec des prédispositions familialles
  • -  une composante allergique majeure qui entraîne cette hyperéactivité bronchique non-spécifique

 

Les facteurs déclenchant sont les suivants:

  • -  présence d'allergène type acariens, moisissures, animaux, pollens et même allergie alimentaire
  • -  conditions météorologiques : air froid, humide, brouillard
  • -  substances polluantes irritantes: pollution automobile, fumée de cheminée, cigarettes, pollution industrielle...
  • -  reflux gastro-oesophagien
  • -  facteurs hormonaux: aggravation prémenstruelle chez la femme
  • -  exercice physique exacerbé
  • -  stress et émotions vives provoquent un bronchospasme et enclenche la crise
  • -  la prise de divers médicaments peut également être incriminée

 

Les symptômes de l'asthme sont multiples et évolutifs.

Les signes annonciateurs d'une crise d'asthme sont importants à détecter afin de mettre en place rapidement un traitement: il s'agit d'un ou de plusieurs éléments suivants,

  • -  toux
  • -  fatigue
  • -  irritation des yeux et du nez, éternuements
  • -  gorge irritée, qui pique...
  • -  maux de tête
  • -  visage tiré, fatigué
  • -  chute du débit expiratoire de pointe (Peak Flow)

En crise, les symptômes dominants sont les suivants:

  • -   accès rapide, durée brève ou prologée
  • -   fréquement nocturne
  • -   survenue dréquente au rire, à l'excitation, à l'effort
  • -   toux, dyspnée, oppression thoracique
  • -   sifflements respiratoires sibilants à l'expiration

 

Cette pathologie peut être classifiée en asthme intermittent ou asthme persistant selon l'aspect ponctuel ou continuel des crises.

 

Le traitement de l'asthme se situe à trois niveaux : le traitement de la cause, le traitement de la crise, le traitement de fond. L'objectif de ces traitements est bien évidemment le contrôle de l'asthme au prix d'un traitement le moins lourd possible.

1/ L'asthme étant une maladie allergique à composante génétique, le traitement de la cause, traitement préventif de l'asthme sur un terrain atopique familial doit être mis en place. Il s'agira de déterminer les allergènes principalement par tests cutanés et d'ensuite d'en pratiquer l'éviction dans la mesure du possible ou de mettre éventuellement en place une désensibilisation. Les principaux allergènes sont :

  •    -   les acariens de la poussière de maison
  •    -   les pollens de graminées et d'arbres
  •    -   les poils d'animaux
  •    -   les moisissures d'intérieur ou d'extérieur
  • Concernant les acariens de maison, les mesures préconisées seront le retrait des moquettes, des rideaux, l'utilisation de housses anti-acariens et une hygiène du lieu irréprochable. Concernant les pollens de graminées et d'arbres, l'éviction est impossible ! Evitez les longues promenades extérieures en période de polinisation (mars à juin). Evitez également de dormir les fenêtres ouvertes en ces périodes et consultez les calendriers polliniques ! Pour les poils d'animaux et l'asthme, c'est très simple : les animaux sont à bannir même en cas de test cutané négatif car les allergènes évoluent...Cela concerne le chat, le chien, et même les NAC. Attention également aux cavaliers allergiques aux squames de cheval !

 

Pour tous ces allergènes, la désensibilisation est une solution à long terme qui nécessitera une implication forte du patient : prenez conseil auprès de votre médecin...La pollution atmosphérique, industrielle et domestique sera un élément déclenchant à éviter le mieux possible. Le tabagisme actif ou passif est évidemment le premier élément à proscrire !

 

2/ le traitement de la crise d'asthme est basé sur les brochodilatateurs B2mimétiques de courte durée d'action : salbutamol (Ventoline*, Salbumol*, Ventilastin*, Spreor*) et la terbutaline (Bricanyl*). En cas de crise persistante, on y adjoint la cortisone par voie orale, injectable, ou en nébulisation (Solupred*, Solumedrol*, Pulmicort*).

3/ le traitement de fond de l'asthme est mis en place si les crises surviennent plus de 1 à 2 fois par semaine. Il est basé sur le médicaments suivants:

  •    -   les corticoides inhalés : béclométhasone (Bécotide*, Prolair*, Qvar*), budésonide (Pulmicort*), fluticazone (Flixotide*).
  •    -   les B2mimétiques bronchodilatateurs de longue durée d'action : salmeterol (Serevent*), formoterol (Foradil*, Formoair*).
  •    -   les traitements combinés (Seretide*, Symbicort*, Inovair*).
  •    -   les anti-leucotriènes : montelukast (Singulair*).
  •    -   les antiallergiques : ketotifene (Zaditen*) en première intention.

 

 

Lors de nos entretiens pharmaceutiques, nous ferons le point sur votre asthme, l'avancée du diagnostic, les mesures hygiéniques et médicales à mettre en place afin de contenir cette pathologie de façon la moins contraigante possible pour votre vie quotidienne.

 

Parlez en à votre Pharmacien ou prenez rendez-vous : contact@pharmaciedelabaulche.fr

Retour en haut de page